Gilet de sauvetage et sécurité sur les lacs et mers

A quoi sert un gilet de sauvetage

Un gilet de sauvetage permet de sauver une personne, consciente ou non. Le gilet de sauvetage a pour effet de retourner la personne sur le dos afin qu’elle puisse respirer. De cette façon, même en étant inconscient, les voies respiratoires se retrouveront à l’air libre.

A la différence des gilets de sauvetage, les gilets d’aide à la flottabilité aide simplement à flotter. Il est donc nécessaire d’être conscient et de savoir nager.

 

2 types de gilets de sauvetage

Il existe deux types de gilets de sauvetage :

Le gilet en mousse, bien que tout aussi efficace que le gilet gonflable est plus encombrant et offre une liberté de mouvement moindre que le gilet gonflable.

 

Normes de sécurité CE des gilets de sauvetage

En Europe, tous les gilets de sauvetage doivent suivre les normes CE, ceci afin d’assurer qu’ils ont passé différents tests de sécurité en terme de flottabilité, de retournement et de maintient d’une personne inconsciente sur le dos.

La flottabilité est indiquée en Newton (N) et correspond à 3 normes ISO :

  • les gilets d’aide à la flottabilité 50N : ISO 12402-5ou EN 393
    Seulement pour les bons nageurs
  • les gilets de sauvetage 100N : ISO 12402-4 ou EN 395
    Ne garanti pas le retournement sur le dos d’une personne inconsciente
  • les gilets de sauvetage 150N : ISO 12402-3 ou EN 396
    garanti le retournement sur le dos d’une personne inconsciente
  • les gilets de sauvetage 275N : ISO 12402-2 ou EN 399
    pour la haute mer et les conditions extrêmes

 

L’image ci-dessous représente les différents types de gilets de sauvetage et d’aide à la flottabilité :

 

 

Comment choisir son gilet de sauvetage 

Le choix du gilet de sauvetage s’effectue en fonction de la flottabilité désirée (en Newton), du poids  et du tour de poitrine de la personne.

 

Réglementation pour la Suisse

Depuis 2014 toutes embarcations doit avoir un gilet de sauvetage de 100N par personne à bord (à mousse ou gonflable). Il n’est pas obligatoire de le porter !

Par contre pour toutes les embarcations légères comme les kayaks et les dériveurs si l’embarcation possède un coffre pour pouvoir ranger les gilets de sauvetage, alors les gilets 100N sont obligatoires. Si pas de coffre, ils ne sont pas obligatoires. Un gilet d’aide à la flottabilité de 50N est donc toléré.

Pour les enfants, un gilet de 100N est obligatoire jusqu’à 13 ans sur toutes les embarcations.